22 février 2018 assistante

LES 6 RÔLES CLÉS DU MANAGER-2

Etes-vous Animateur, Coach ou Arbitre ?

Nous avons vu, dans notre précédent article, l’importance et la complémentarité des 6 rôles-clés. Les 3 premiers sont donc le Leader, le Commandant et l’Organisateur.

Regardons les 3 derniers qui sont tout aussi importants : l’Animateur, le Coach et l’Arbitre.

rôles du manager

L’Animateur

Centré sur les hommes, l’Animateur se définit en tout premier lieu par son empathie. Il possède un QE (quotient émotionnel) supérieur à la moyenne. C’est un affectif soucieux du bien-être des personnes qui travaillent avec lui. De ce fait, c’est quelqu’un qui sait créer une proximité importante et avec qui ses équipes se confient facilement. De même, il cherche constamment à entretenir une bonne ambiance globale grâce à sa bonne humeur et son énergie. Il sait déceler et agir sur les signaux de démotivation dans l’équipe. Son côté affectif peut, dans certains cas, lui faire perdre son objectivité, fuir les situations potentiellement conflictuelles. Un manager très Animateur devra ainsi veiller à activer l’Arbitre, ce qui est souvent compliqué car ce sont deux rôles opposés mais pourtant très complémentaires.

Le Coach

Le coach est passionné par le fonctionnement de l’individu. Il considère que chaque personne est différente et a du potentiel qui ne demande qu’à s’exprimer. Son management est donc très adaptatif. C’est le rôle idéal pour former les équipes et faire progresser les compétences. Son quotient émotionnel plus élevé que la moyenne lui permet de comprendre les ressorts psychologiques qui sous-tendent les comportements des membres de son équipe. En général, le coach n’a pas de problème de confiance en lui ce qui lui permet de déléguer sereinement sans avoir peur de perdre le pouvoir. Pédagogue et patient, il sait transmettre son savoir et construire des plans de progrès individualisés. Le coach peut éprouver des difficultés à imposer une décision d’organisation qui fait passer l’intérêt collectif avant l’intérêt individuel ou monter son niveau d’exigence.

L’Arbitre

L’arbitre est guidé par ses valeurs. C’est quelqu’un de droit qui recherche en permanence l’équité dans son équipe. Au fil du temps, il s’est forgé des convictions qu’il ne remettra pas en cause même s’il doit renoncer à un intérêt personnel. Son rôle est capital dans une équipe pour poser des règles du jeu et surtout les faire respecter. Sa constance en fait quelqu’un de généralement respecté. Il sait faire preuve de pédagogie pour expliquer ses décisions et être progressif dans ses sanctions, il ne sort pas tout de suite le carton rouge. Son côté incorruptible peut tourner parfois à la rigidité là où un peu de souplesse et de pédagogie seraient plus efficaces.

 

Les 6 rôles clés sont donc très complémentaires. Il est intéressant de voir comment ils se répartissent chez un manager. Un profil dominant Commandant, Organisateur et Arbitre manquera d’empathie et générera certainement à terme pression et démotivation dans l’équipe. A l’inverse, un manager trop Coach et Animateur aura des difficultés à fixer activer le rôle d’Arbitre ou de Commandant et pourrait développer un management trop participatif ou affectif et se laisser déborder par son équipe. Un manager trop Commandant et Organisateur pourrait être trop centré sur l’opérationnel et avoir des difficultés à activer le Leader pour travailler sur la vision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *